A la fin d’un entraînement où on a tout donné, il est si bon de décapsuler une bonne bière en guise de récompense genre « je l’ai bien mérité celle-là », où encore « c’est pour la récup’ », pour se donner bonne conscience;).

Mais quel est l’effet de l’alcool sur notre corps d’athlète ?;). Alors qu’on soit bien d’accord, une bonne bière après un entraînement n’aura aucun impact sur notre récupération. On ne va pas mieux récupérer.

Mais la bière contient des minéraux, des vitamines, du potassium et même des acides aminés. C’est pas moi qui le dit;). Du coup, on pourrait croire que c’est bon pour la récupération mais ce ne sont que des idées reçues. De plus la bière contient du gaz, ce qui peut perturber nos boyaux ! Mais bon, ça donne quand même un point pour la bière. 1/0.

Ceci-dit, après une sortie, notre corps est monté en température est l’idée est de le faire redescendre. Or, l’alcool, en l’occurrence ici une bière, n’aura pas cet effet. Allez hop, un point en moins pour la bière. 1/1.

Mais, mais, après une sortie, notre corps libère des endorphines mais sécrète aussi de la dopamine (hormone du plaisir). Du coup on se sent bien voir euphorique si on a pété un chrono où battu son camarade. L’alcool sécrète lui aussi de la dopamine. Et l’alcool c’est convivial ;). Allez, un petit point pour la bière;). 2/1.

Cependant, les médecins s’accordent à dire que lorsque l’on boit une bière après un effort, il faut en parallèle boire de l’eau, car même si une bière contient 90 % d’eau, l’alcool déshydrate messieurs dames ! Aïe, encore un point en moins. 2/2.

Emile Zatopek, le coureur qui carburait à la bière !

Bon je finis par citer Emile Zatopek car je veux vraiment faire gagner la bière;). La légende raconte que ce champion tchécoslovaque avait un bon lever de coude, même pendant les compétitions. Mais bon, c’est une légende, on peut y croire où pas. Moi j’y crois. 3/2 pour la bière;).

Trêves de plaisanteries, il est évident que la bière n’est pas idéal pour récupérer. Mais ça fait tellement du bien de partager ces moments entre amis. Et puis de toute façon, comme on l’entend souvent « on est pas des pros »;). Là encore, c’est pour nous donner bonne conscience;).

Bref, chacun est responsable et libre de faire ce qu’il veut. Je terminerai juste ce billet par dire, et c’est mon côté responsable, « l’alcool oui, mais avec modération ». Mais c’est qui modération ??? Bon ok je sors;). Bon run et bonne bière !

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *